Influente grâce à sa passion

Lorsqu’on parle de quelqu’un d’influent dans son sport et ce, à une grande échelle, il est assez difficile de passer à côté du profil de la skateuse professionnelle Annie Guglia. Pour ceux et celles qui ne connaissent pas Annie, c’est une jeune femme qui a réussi à percer dans un sport qui était principalement constitué d’homme et ce, à un très jeune âge. Lors de son secondaire, elle décide de passer son temps avec le groupe de skateurs de son école et c’est à partir de ce moment-là que tout a commencé.

 

L'importance de démocratiser la place des filles dans le skate

C’est en 2006 qu’elle décide de se joindre au groupe de skateuses les : « skirtboarders », un groupe de filles qui souhaitaient rendre le skate plus accessible aux filles tout en créant une communauté de passionnées voulant démocratiser la place des femmes dans le skateboard. Ce groupe créait des événements et assistait aussi à des compétitions pour faire des démos et ainsi prôner une diversité dans le sport.

 

Entre 2006 et 2016, Annie se concentre principalement sur ses études et ne fonce pas dans côté compétitif du skate puisque l’équité des bourses était loin d’être atteignable à l'époque. En effet, lors d’une World Cup, une fille s’emparant de la victoire ne touchait que 1000$ alors que chez les hommes, la bourse pour le gagnant était de 15 000$, ce qui était inconcevable pour elle. C’est donc pour cette raison qu’elle préférait skater pour le plaisir et pour démocratiser son sport.

 

Avec le support de certains de ses sponsors comme Vans, elle a pu mettre au jour des événements de skate uniquement pour filles comme le « All Gurlz Sk8 D8 » qui vise à donner des trick tips et offrir un atmosphère hors du commun pour la durée d'une journée. À la base, l’événement qui était supposé se produire une à deux fois par année a fini par prendre tellement d’ampleur et d’attirer des centaines de filles qu’il a fini par se dérouler à tous les mois à Montréal!

 

Le rêve olympique

Ce n’est qu’en 2016 qu’elle a décidé de compétitionner plus sérieusement notamment dans la Street League dans le but d’accomplir son rêve olympique avec l’annonce de l’ajout du skate comme nouvelle discipline olympique. Annie, se situe actuellement au 33e rang mondial et on lui souhaite la meilleure des chances pour sa qualification aux Jeux de Tokyo pour représenter le Canada.

Avec la sortie de sa nouvelle collection Skate, Vans a fait produire des capsules par Annie pour t'aider avec les trucs de base de skate, clique ici pour les voir!👇

 

On s'est entretenu avec Annie au printemps pour parler de son histoire et prendre de ses nouvelles. On lui souhaite la meilleure des chances dans ses projets futurs!

Leave a comment